Terrain de JE(ux) / Chronicle of a Shared Garden

Les nuits Photographiques de Pierrevert 2017

 

Des hommes et des femmes qui ont connus des parcours avec des turbulences, des violences à leurs itinéraires et qui retrouvent au sein d'une résidence sociale proximité et sécurité. Ils prennent le temps de réinvestir un terrain en friche.

 

Des moments partagés de sueurs, de rire, de liberté, de non jugement, de coups de sangs...ce travail photographique se souhaite témoin de ce champs du possible, interculturel, inter solidaire et intergénérationnel...même si nous n'avons as encore réussi avec DIAMANTNO les boutures « d'arbres à billets de 500 euros »...

 

Ce jardin qu'ils investissent est à l'image de leurs pulsions de vie.

 

"Les moment là bas sont sympathiques, on rigole bien, surtout quand le vieux « Diamantino »passe à côté et nous regarde de travers. Il y a aussi de mauvais moments, quand il y a de gros trucs physiques et quand des personnes se désintéressent et critiquent.

Mais en général il y a une bonne ambiance dans l'équipe qu on forme, chacun fait son petit taff, de son côté, à la limite on ne se parle pas...on fait notre boulot et tt va bien....puis on s'arrête, on fume la clope et on papotte.."

 

Gerard  09/2016

 

 

 

Men and women who have undergone violent, wayward and turbulent lives . Here, they take the time to invest their efforts in a piece of waste ground.

This shared garden to which they lend their efforts responds to their deepest impulses.

 

"We have fun times there, we have a laugh, especially when old Diamantino walks by and looks at us funny. There are hard times too, physical stuff, and people who lose interest or criticize. On the whole though there’s a good atmosphere and everyone does their bit and gets on with it and then we have a break, have a smoke and a chat."

Gerard  09/2016

 

48 Photographies + Testimoniaux aux Rencontres du Genevois  / Ljubisa Danilovic Parrain de l'édition  / 07-08 oct 2017

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Créditsphotos©GillesMercierPhotographe